LE FORUM NE SERA PLUS ADMINISTRE. Tous les membres demeurent libres d'y RP s'ils en ont envie, et ce sans aucune limite. Merci à tous =)

Partagez|

Comment précipiter des retrouvailles [PV Kei Hynawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Haku


Haku

Originaire depuis le : 19/09/2016
Récits contés : 170

RPG
Âge : 18
Groupe: Anemös
Inventaire: Un arc, des flèches, un couteau de chasseur, un appeau à raton-laveur, un ruban protecteur, un maillot anti-chaleur, un papier magique et une petite renatsu

MessageSujet: Re: Comment précipiter des retrouvailles [PV Kei Hynawa]   Comment précipiter des retrouvailles [PV Kei Hynawa] - Page 3 EmptyMer 21 Nov - 15:40

Les employés du bar ne semblent pas avoir remarqué la tension entre Haku et son interlocuteur, heureusement pour lui d’ailleurs. L’anemös se fie à son ouïe là-dessus, ne pouvant pas vraiment quitter des yeux le vendeur de matière illicite. Ce dernier est plus tendu que ce qu’il veut bien laisser croire, son teint a pâli et sa poitrine se soulève difficilement à chaque respiration.

- J’en sais rien, il ferme le bar demain. Je vends rien d’autres, je vois pas de quoi tu parles. Ne--

Manque de bol pour lui, le regard de Haku est impénétrable, en grande partie à cause des lunettes. Ce dernier réfléchit à toute vitesse et constate que le gars peut être tout à fait sincère. Il lui a peut-être parlé pour rien ! Niveau enquêteur, on a vu mieux.

- Tu ne m’apprends rien, dit-il d’un ton menaçant et frustré. À qui je m’adresse dans ce cas ? Il doit bien y avoir des rumeurs, des signes. Ne t’avise pas d’appeler de l’aide, les rumeurs vont vite.
- … On voit traîner un camion pour la livraison toussa… C’est sûrement ce que tu cherches.
- Montre-moi alors.


L’air de rien, ils quittent le bar et longent la rue. Ils parcourent les ghettos un certain temps. Mais au bout d’un moment, l’éclaireur flaire le piège – ou plutôt l’entend. Le dealer lui désigne une palissade qui interrompt le bloc de bâtiments en dur. L’anemös interrompt brusquement sa marche et fait mine de s’intéresser au bois. Les pas s’arrêtent une demi-seconde trop tard et Haku peut les localiser avec précision. Son indicateur lui reste à côté, l’air peu serein d’après sa posture.

- Et donc, c’est par là que le camion entre ? Demande Haku à voix basse.
- À ce qu’on dit, oui, répond un peu plus fort le docker du bar.

La seconde suivante se passe très vite, l’éclaireur se retourne face à la personne qui les suivait et lutte pour l’immobiliser tandis que l’indicateur file dans la nuit. Le couteau que tenait l’individu tombe sur le sol. Son visage est étonnamment familier à Haku qui reconnaît facilement la petite frappe aux orbites enfoncées qui avait tenté de lui mettre un mouchoir sur le nez. Celui-là ne sait vraiment pas s’y prendre pour capturer les chouettes.

- C’est parfait, tu es exactement le mec que je cherchais, sois gentil et mène-moi là où tu allais m’emmener. Bon, par contre, je vais te ligoter avec ta ceinture, on ne sait jamais.

¤¤¤¤

Son « kidnappeur » lui explique qu’il emmène ses prises sous l’One-Eyed-Jack où un certain Justy les juge et marchande le prix jusqu’à quinze heures. Haku l’interroge sur ses dernières prises mais aucune ne correspond à un hybrid de dix ou vingt ihrs. Il aura ramené ce merryl-ci une adolescente paria un peu toquée et un qantik abandonné au bras défectueux. Savoir que cet individu pensait attraper Haku en est limite vexant.
Ils sont devant ce satané One-Eyed-Jack, Haku a fortement hésité à laisser son guide ivre dans un bar mais avec lui comme écran, il peut plus facilement entrer au fameux sous-sol, se jeter dans la gueule du loup. Si Kei a eu le temps d’enquêter à la boîte de nuit pour chercher le petit Ao, il y est peut-être sur place à l’heure qu’il est.

Son infortuné acolyte désarmé et lui, armé de deux armes blanches seulement, passent les barrières du filet. Haku attend le dernier moment pour cesser la supercherie. Et neutralise le gardien avec son associé temporaire, les enfermant dans la cage qui lui était destinée. Les occupants des autres cages osent à peine réagir, recroquevillés sur eux-même. L’hybrid passe devant chaque cage pour défaire les cadenas, ouvrant la porte de fer. À chaque fois, il vérifie, aucune trace de l’enfant ni de Diyo. Une cage semblant vide émet un mouvement, ou plutôt un petit bras sortant de nulle-part. Apparaît sans prévenir un Ao tout sale. Haku ouvre la porte. Que doit-il faire maintenant ? Raccompagner l’enfant en lieu sûr chez lui ou pousser son investigation ?

- Comment as-tu eu cette cape ? Quelqu’un te l’a donnée ? … Kei ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Comment précipiter des retrouvailles [PV Kei Hynawa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» comment entretenir l'albatre
» Et toi, t'as fait comment? (PV)
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» Comment ça, apprend-moi à me battre ?! [PV Raph]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Nordkia
-