Boutique RP ouverte ^^ à ce-sujet N'hésitez pas à y faire un tour !

Partagez|

De catastrophes en découvertes - Et vice versa [Bliss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar


Diyo

Originaire depuis le : 02/11/2016
Récits contés : 150

RPG
Âge : 22
Groupe: Phytös
Inventaire: Plusieurs fioles ; un couteau suisse ; une bible de l'apothicaire ; un petit sabre de style wakizashi

MessageSujet: De catastrophes en découvertes - Et vice versa [Bliss]   Mar 19 Sep - 13:03

Une fois n’est pas coutume, les badauds déambulant tranquillement dans les rues d’Anathorey, profitant des inlassables rayons de soleil offerts en ce samedi après-midi, peuvent apercevoir ce spectacle insolite. Diyo, courant de nouveau à grande vitesse, poursuivit cette fois par ce qui lui semble être des membres de la milice. *Au moins, ça me permet de garder la forme !* Ca, on ne peut pas dire qu’il se soit beaucoup reposé depuis qu’il a quitté la Sylva… Je ne saurais vous dire comment il se débrouille, mais il réussit toujours par se retrouver avec du monde aux fesses, à des degrés de mécontentement variés. Mais globalement, tous aimeraient lui mettre la main dessus.

Pourtant, c’est la première fois qu’il se fait poursuivre par les forces de l’ordre. Ces dernières s’étaient jusqu’alors contenté de le chasser lorsqu’il passait trop de temps dans les quartiers riches, provoquant le dégout des plus fortunés. C’est que sa dégaine de mendiant ne le fait pas spécialement passer inaperçu parmi tout ce beau monde. Contrairement à ce qu’il souhaitait en arrivant. Malgré ses diverses rencontres qui lui ont parfois permis de lui rendre une apparence ”convenable” sa condition sociale est clairement visible. Ses cheveux noirs ”coupés mains” et continuellement en bataille sont assez raccord avec une barbe naissante, à laquelle il ne porte visiblement que peu d’attention. Et ce n’est ni son pantalon foncé, d’une matière semblable à du lin rafistolé de nombreuses fois, ni la veste beaucoup trop large qu’il a récupéré lors d’une de ses escapades à Nordkia, qui lui donnent une allure beaucoup plus distinguée. Mais finalement, avec le temps, il s’y est habitué. Et quand il réussit à se trouver à un coin à l’abri des regards, c’est alors la présence de Flyx, le Tingar qui l’accompagne occasionnellement depuis peu, qui attire l’attention. Il faut dire que le jeune félin est assez remuant, et du haut de ses presque un an, possède déjà une taille et une masse impressionnantes. Quand il est effectivement en la compagnie de l’Hybrid… *Enfin, il n’est jamais là quand j’ai besoin de lui celui-là !!* C’est vrai que la présence de son nouveau compagnon suffit généralement à lui assurer une journée relativement calme. Ce qui, vous l’aurez compris, n’est pas le cas à cet instant précis.

Pour tout dire, c’est Diyo qui l’a abandonné le matin même, voulant se faufiler au sein d’une des grandes bibliothèques qu’il a repéré depuis quelques temps. Après donc avoir fait comprendre au Tingar que sa présence allait nuire à ses plans de la journée, le Phytös a profité d’un moment d’inattention de la part de la grosse dame de l’accueil pour se faufiler dans le grand bâtiment. Habitué à se montrer discret, parcourir les couloirs remplis d’étagères ne fut pas très difficile. Les premiers étages ne lui semblant pas des plus passionnants – littérature, bien-être, alimentation, enfants, mécanique, arts, musique et je ne vais pas tout vous faire – il est monté au gré de son inspiration. Jusqu’à ce qu’une pièce au dernier étage l’attire bien plus que tout le reste. Evidemment, il n’a absolument pas prêté attention aux restrictions d’accès indiquées sur la porte d’entrée, signifiant clairement que seules les personnes travaillant dans certaines strates élevées étaient autorisées à consulter les informations présentes en ce lieu.

C’est à partir de cet instant que tout est sorti de son contrôle. Au début, tout se passait bien. De nombreux dossiers aussi volumineux que poussiéreux étaient entassés, traitant de nombreux faits historiques relatifs aux Üniks. D’autres supports informatisés étaient également présents dans la grande pièce, mais Diyo n’étant pas encore suffisamment habitué à toute cette technologie, il préféra ouvrir un volume relatant certaines expériences commanditées par les princes de l’époque. Mais à son grand malheur, le brun n’eut pas le temps d’aller très loin dans sa lecture que la porte qu’il avait tout de même pris soin de refermer s’ouvrit violemment, laissant entrevoir une dizaine d’hommes en uniforme. *Ca, ça craint !* Pas complètement stupide, l’Hybird s’était installé dans un coin sombre, qui n’était pas directement visible depuis la seule porte de la pièce. Mais compte tenu de cette entrée fracassante, l’endroit va bientôt être passé au peigne fin, et sa cachette sommaire mise à jour. Sans prendre le temps de beaucoup plus réfléchir, le voilà qui arrache la moitié restante des pages de l’ouvrage qu’il n’a pas eu le temps de terminer. Et sans se poser la question du nombre de mètres qui le séparent du sol, se faufile par l'une des fenêtres avec la souplesse et l’aisance d’un chat, sous les yeux grands ouverts de ses poursuivants.

S’il n’eut aucun mal à retrouver la route pavée, s’aidant des nombreux rebords de fenêtre comme s’il s’agissait de simples branches comme il y en a tant dans la Sylva, les miliciens eurent tout aussi vite fait de dévaler par l’intérieur les étages qui les séparaient de leur cible. Et nous voilà donc de nouveau avec notre Phytös qui esquive la populace sous de nombreuses protestations outragées, se demandant par quelle cabriole il va cette fois bien pouvoir s’en sortir. D’autant plus que ça se présente très mal, ses assaillants ne faisant que gagner du terrain, profitant de ce que les personnes agglutinées se soient déjà écartées sur le passage du fuyard. A moins qu’ils ne soient réellement trop bien entrainés pour Diyo... Encore heureux qu'il commence à suffisamment connaître les rues pour éviter les culs de sac !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

De catastrophes en découvertes - Et vice versa [Bliss]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Et vice versa Ft Faust Null
» Eze - " Il aimait la mort, elle aimait la vie. Il vivait pour elle, elle est morte pour lui. " Et vice versa
» Evénement Vice Versa #2 (79) : Dégoûtez-moi [Fe]
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Origins :: 
Urban City
 :: Anathorey
-